Michel Polnareff besynger beatnikken

19. november 2014

Den nu 70-Ã¥rige franske singer-songwriter Michel Polnareff fik sit store gennembrud i 1966 med sin første plade “La Poupée qui fait non”. Det blev begyndelsen pÃ¥ en lang succesfuld karriere i hjemlandet, hvor han har solgt mere end 3 millioner album og 4 millioner singler. Hvis han havde sunget pÃ¥ engelsk ville han sikkert ogsÃ¥ have været et stort navn uden for Frankrig.

PÃ¥ B-siden af debutpladen finder man Polnareffs sang “Beatnik”, der er en slags hyldest til det at være beatnik…

Fini le temps de la discorde
C’est la guitare à douze cordes
Qui est son pass’port
Du sud au nord
Dès que l’été revient
Il met dans ses bagages
L’amitié pour langage
Il a envie de voir le monde
Et de savoir pourquoi il gronde
Ce vagabond aux cheveux longs
Le ciel lui appartient
Bien au-delà des villes
Il va chercher son île

Il a vingt ans et dans ses veines
L’espoir de voir tomber les chaînes
Il a un drapeau sur le sac à dos
Mais il ne cesse de chanter
Il n’y a plus de frontières
Tous les hommes sont des frères
Les jours où la faim de tenaille
Même si le ventre creux il défaille
S’il voit un chien sur son chemin
Il partagera son pain
Et plus tard sur la route
Ils seront deux sans doute

Malgré tous ses airs de sauvage
Une fille mettra son coeur en cage
Pour elle enfin jusqu’au matin
Il chantera sans fin
Dieu que la vie est belle
Quand l’amour nous appelle
Fini le temps de la discorde

 
Tak til Aquarium Drunkard for at have genopfrisket Polnareffs debut…
Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...

Skriv en kommentar

170 har læst indlægget
14,308